30
Mar

Entreprise de mécanique industrielle cherche désespérément à recruter!

Méca Atlantique, entreprise de mécanique de précision en Loire-Atlantique, veut s’agrandir!

Son patron cherche désespérément à recruter mais faute de travailleurs qualifiés et d’apprentis, il pourrait renoncer à ce projet. « 6,5 millions de chômeurs, et moi, et moi j’trouve pas à embaucher… » Ce petit refrain de Dutronc revisité, Patrick Carcouët y pense souvent, mais il n’est pas près de l’oublier. Le patron de Méca Atlantique, une entreprise du nord de la Loire-Atlantique, avait la mine des mauvais jours, samedi dernier, après une matinée passée à attendre de voir défiler des candidats au Speed Alternance du Salon de l’emploi, à Châteaubriant.

Le principe de cette démarche : sept minutes pour nouer contact entre candidats et employeurs, avec des apprentissages en alternance à la clé. Il espérait en voir une quinzaine, il n’en a vu que deux, « dont un seul avait un profil intéressant », soupire-t-il, accoudé au zinc du bar, dans le hall du salon.

Une des plus grosses machines d’Europe

Ce qui le mine, c’est que son projet d’investissement, mûri depuis 2013, arrive à point de non-retour. Méca Atlantique fabrique de très petites et très grandes pièces d’usinage, allant jusqu’à 12 mètres, pour de nombreux secteurs d’activité (médical, défense, offshore, ferroviaire, automobile, etc.). Il veut investir pour construire un autre bâtiment et y installer.  « Une des plus grosses machines d’Europe », capable de fabriquer des pièces géantes de 33 m à 36 m de longueur. « On deviendrait un des leaders européens des pièces d’usinage de très grandes dimensions. »

Actuellement, la PME de Noyal-sur-Brutz, aux portes de Châteaubriant, ne peut pas répondre à des commandes de pièces allant jusqu’à 20 mètres. « Demain, on nous demandera d’aller jusqu’à 24 m, 26 m… Le marché est toujours en demande sur ces pièces. »

Source Ouest France, Edition du soir du 21.03.2017

Retrouvez la suite de l’article en cliquant ici

 

Partager :

Laisser un commentaire