21
Déc

TEKNIAERO par La Semaine Du Pays Basque

Créée Par Stéphane Azcué, l’entreprise Tekniaero se positionne comme sous-traitant pour l’industrie aéronautique. Implanté à Bayonne, ce centre de production dispose désormais des certifications nécessaires pour réaliser des pièces équipant les aéronefs fabriqués par Dassault et d’autres constructeurs.

C’est au tout début de l’année que Stéphane Azcué a démarré l’installation de sa nouvelle entreprise dans un local de 1 000 mètres carrés loué sur le site de Technocité à Bayonne. Un investissement global de 1.2 millions d’euros a été réalisé afin d’équiper ce local industriel d’un parc de machines outils. « Aujourd’hui, la société Tekniaero est opérationnelle et peut réaliser des pièces élémentaires et des sous-ensembles pour l’industrie aéronautique » déclare Stéphane Azcué. Dans le détail, il s’agit de pièces en aluminium d’un volume maximal d’un mètre cube ou d’assemblages de plusieurs pièces pour des ensembles alors plus importants. Tekniaero pourra par exemple fabriquer des éléments de tableaux de bord pour des jets privés mais aussi des éléments de structures de sièges d’avions de ligne. L’entreprise commande puis réceptionne des plaques d’aluminium (appelées feuilles d’aluminium) d’une qualité irréprochable et utilise ensuite ses huit unités de travail pour les découper, les plier, les souder ou encore les emboutir. C’est aux constructeurs d’avions de ligne, de jets privés ou d’aéronefs militaires que Tekniaero propose ses services. Devenir sous-traitant pour le secteur aéronautique exige des certifications garantissant une qualité de production optimale. Si la norme européenne EN 9100 a été logiquement obtenue par Tekniaero durant l’été, restait à obtenir les indispensables qualifications accordées par les donneurs d’ordres.

Tekniaero, Opérationnelle et en service

« Le service qualité de Dassault Aviation est venu nous auditer cet été puis nous a accordé la qualification pour la production de pièces de chaudronnerie en aluminium » se félicite Stéphane Azcué. Avec un tel sésame, Tekniaero est entré dans le monde très fermé des sous-traitants Dassault et peut se positionner sur l’ensemble des programmes de l’avionneur qu’il s’agisse de travailler en direct ou pour ses fournisseurs de rang 1 (fournisseurs directs). Stéphane Azcué avait parfaitement préparé son projet d’entreprise. Ancien cadre et associé de la société Charriton d’Hasparren (fabricant de pièces et structures aéronautiques) pour laquelle il a travaillé 18ans, cet ingénieur en mécanique avait présenté son projet d’entreprise aux donneurs d’ordre du secteur aéronautique qu’il espérait comme client. « Notre créneau est la production rapide de petites pièces et il y avait une demande que nous avions bien identifiée. Nous avons choisi des moyens de production modernes, récents et performants. Notre réactivité et notre proximité géographique avec nos clients mais aussi le savoir-faire de l’équipe sont nos points forts notamment pour des pièces urgentes et compliquées. Nous nous sommes officiellement lancés en juin lors du salon du Bourget et depuis nous recevons nos premières commandes » explique Stéphane Azcué. Avec la création de la société Tekniaero, une dizaine d’emplois aura été créée cette année. « L’ambition est de stabiliser l’effectif à une trentaine de postes d’ici trois ans avec un chiffre d’affaires oscillant entre deux et trois millions d’euros » assure Stéphane Azcué. Une bonne nouvelle pour l’emploi industriel au Pays Basque.

Retrouvez l’article source paru dans La Semaine du Pays Basque
Crédits @La Semaine du Pays Basque

Site Officiel de Tekniaero

Retrouvez toutes les actualités Clip Industrie sur notre Blog et notre Site

Partager :